Aménagement de bureaux : quel environnement pour nos collaborateurs étrangers ?

Allemands, Américains, Britanniques, Chinois, Russes… tous possèdent des espaces de travail différents en fonction de leur culture, de leur rapport à la hiérarchie, de leurs habitudes de vie, etc. L’aménagement des bureaux et l’organisation des cloisons sont étroitement liés à ces différents facteurs.

L’aménagement du bureau à la française

En France, on a pour habitude de disposer de son propre espace de travail, espace qui n’est pas interchangeable. Ainsi, chacun personnalise son bureau. Il est logiquement délimité par des cloisons qui marquent clairement un territoire mais faciles à poser et à réorganiser, le plus souvent des cloisons s’arrêtant à mi-hauteur laissent passer la lumière.

L’organisation des bureaux allemands

En Allemagne, dans les bureaux, tout est organisé pour optimiser le travail dans de bonnes conditions. Cela passe notamment par une très bonne isolation phonique avec des cloisons étudiées pour préserver l’intimité et limiter les nuisances sonores. L’insonorisation des cloisons et de meilleures performances acoustiques sont obtenues avec des plaques de bitume qui peuvent être simplement autocollantes et découpées aux bonnes dimensions.

Les bureaux aux États-Unis

C’est sans aucun doute aux États-Unis que les cloisons sont les plus utilisées. De façon générale, les bureaux sont délimités par de minces cloisons qui montent à mi-hauteur et qui séparent les employés les uns des autres avec l’équité la plus parfaite possible. Chacun dispose d’un espace semblable sans favoritisme. L’isolation peut être réalisée à l’aide de cloisonnettes phoniques pouvant être vitrées ou non.

L’organisation du travail en Grande-Bretagne

Au Royaume-Uni, les cloisons sont rares dans de vastes open-spaces où le rendement est optimisé. Seuls les hauts dirigeants disposent de leurs propres bureaux, fermés. Ce type d’organisation offre une grande flexibilité avec la possibilité de facilement disposer des cloisons si on a besoin de délimiter un espace. On pensera par exemple aux cloisons modulables.

Les bureaux en Chine

En Chine, la place du patron est essentielle et il possède généralement un vaste bureau. Les employés sont souvent réunis dans des open-spaces dans lesquels on trouve surtout des cloisons et cloisonnettes qui se caractérisent par leur modularité (elles s’assemblent, se rangent et se déplacent facilement) et leur faible coût.

La disposition des bureaux en Russie

En Russie, on trouve essentiellement une succession de pièces cloisonnés. Les open-spaces sont encore rares, ils restent peu étendus mais ils sont personnalisés par les employés qui y travaillent. Les bureaux sont fermés par des cloisons pleines classiques qui peuvent néanmoins être judicieusement organisés. Il existe aussi des cloisons de bureau vitrées sur allège dans lesquelles il est possible d’intégrer des stores à l’intérieur d’un double vitrage pour préserver l’intimité aussi bien visuelle que sonore.