Les cloisons acoustiques : avantages et caractéristiques

Les cloisons acoustiques permettent d’assurer le confort auditif de vos salariés, collaborateurs et visiteurs au sein de vos locaux professionnels. Indispensables pour maximiser la confidentialité des échanges, elles participent grandement à l’amélioration des conditions de travail de vos salariés. Il existe plusieurs types de cloison acoustique dont les cloisons mobiles aux propriétés acoustiques qui allient souplesse d’utilisation et capacité d’absorption phonique. Intéressons-nous de plus près à ce type de cloison.

 

Cloison acoustique de bureau : définir le ou les types de bruit contre lesquels lutter

En Bref
Différents besoins, différents matériaux.Vos salariés et vous êtes dérangés par le bruit au sein de votre entreprise, certes. Mais il est important de determiner quel type de bruit vous désirez camouffler: bruits d’équipements, bruits d’impacts, bruits extérieurs? Le matériau utilisé ne sera pas le même selon le cas. Evaluez donc bien votre problème avant d’acquérir votre cloison !

Les spécialistes des cloisons acoustiques distinguent différentes sortes de bruits susceptibles de nuire au confort auditif de vos bureaux :

  • Les bruits d’équipements : ils sont liés à l’utilisation d’un lave vaisselle, d’un réfrigérateur, d’une chaudière… Attention donc à bien isoler votre espace restauration ou votre espace détente s’il en existe un au sein de votre entreprise.
  • Les bruits d’impact : relatifs aux chocs transmis par les sols principalement (talons sur le parquet par exemple). A considérer avec attention s’il y a beaucoup de passages et de circulation dans votre open space.
  • Les bruits extérieurs : comme le trafic routier ou bien les bruits liés aux travaux, aux passages de trains, d’avions… Il est donc recommandé d’étudier de près l’environnement extérieur de vos locaux professionnels.
  • Les bruits aériens intérieurs : il s’agit des conversations téléphoniques principalement mais concerne également les radios par exemple.

 

Aménagement de bureau en entreprise : quelques conseils pour améliorer le confort auditif

Une fois que les nuisances sonores auxquelles vos locaux professionnels sont le plus exposés sont identifiées, voici quelques conseils à appliquer pour optimiser le confort acoustique de votre open space :

  • Choisir un équipement avec un niveau sonore le plus discret possible (lave vaisselle, réfrigérateur, chaudière)
  • Privilégier la cloison amovible acoustique si vous souhaitez à la fois délimiter facilement vos espaces de travail et lutter contre les bruits intérieurs. Vous pouvez opter également pour une cloison modulaire vitrée, le verre étant un très bon isolateur de bruits.
  • Isoler les parois latérales de vos locaux grâce à des contre-cloisons acoustiques par exemple.
  • Considérer l’aménagement d’un bureau open space avec attention : le carrelage au sol augmente la réverbération des sons, comme le peu de meubles et les murs nus tandis que les moquettes et les rideaux réduisent ce phénomène.

Aménagement des bureaux : les normes acoustiques utiles à connaître

On mesure le niveau sonore en décibels entendus par l’oreille : dB(A). Le niveau sonore est tolérable entre 25 et 35 dB(A). Un son est dit dérangeant lorsqu’il dépasse ce seuil de 5dB(A) le jour et de 3 dB(A) la nuit.

Pour plus d’informations, faites une demande de devis auprès de fournisseurs spécialisés en cloison anti bruit.