Cloisons en plâtres : cloisons pas chères et polyvalentes

Les cloisons en plâtre, l’isolation à petit prix

Communément appelé « placo » (abréviation de la marque Placoplâtre®), le plâtre est le matériau le plus souvent rencontré dans les cloisons de bureaux, mais aussi un des moins chers.
Au sein de cette famille, les cloisons pas chères sont peu isolantes. En général, les cloisons sont donc proposées avec isolation phonique et thermique. Si besoin, vous pourrez également vous tourner vers des cloisons hydrofuges (pièce humide) ou anti-feu. Enfin, certaines cloisons dites « haute dureté » sont particulièrement solides. Cela permet de faire son choix en fonction de la destination finale (cloisons pour toilettes, cloisons à poser dans un entrepôt, bureaux classiques…).
La cloison pas chère fabriquée en plâtre est très fonctionnelle et adaptable : légère, facile et rapide à poser et déplacer. Elément important, son coût est très serré même pour les plaques en plâtre les plus complexes. Ainsi, les prix varient (fourniture et pose, avec ou sans démolition de l’existant) de 30 à 400 € le mètre carré.
Par exemple une cloison amovible pas chère est due à plusieurs caractéristiques : l’utilisation d’un matériau de base peu onéreux et standardisé, une pose aisée et rapide, une simplicité de démolition ou de remplacement.
Dans le cas d’une rénovation, le carreau de plâtre est une solution intéressante pour intervenir sur la zone détériorée sans déposer l’ensemble de la cloison.

En Bref
Une alternative de choix.La cloison en plâtre est la bonne alternive si vous avez un petit budget. Peu isolante, elle est cependant très souvent proposée avec une isolation à destination particulière (isolation phonique, isolation thermique, pare-feu etc). De plus, les améliorations apportées à ce type de cloison l’amène aujourd’hui à présenter quasiement les mêmes caractéristiques que les autres.Néanmoins, il est vrai que la cloison de type placo ne répond pas aux besoins d’esthétisme comme le font une cloison en verre ou une cloison semi-vitrée par exemple.

Les caractéristiques des cloisons pas chères en plâtre

Les cloisons pas chères sont généralement en placo et composées d’une ossature à rails, métallique ou en bois, dans laquelle on pose deux plaques de plâtres. L’isolation peut être renforcée en ajoutant de la laine minérale ou du polystyrène entre ces plaques. Lorsque les plaques sont collées sur une âme alvéolaire en carton, on parle de cloison alvéolaire. Ce type de cloisons est principalement utilisé comme cloison séparative d’un seul tenant (hauteur correspondant à un étage).
Le plâtre possède des qualités de régulation hygrométrique : l’excès d’humidité est stocké à l’intérieur du plâtre (dans certaines limites) puis restitué si la pièce redevient sèche.
Pour les cloisons séparatives (donc au contact de l’extérieur contrairement aux cloisons de distribution), des systèmes d’étanchéité sont ajoutés au niveau des rails et du sol pour éviter les « fuites » thermiques.
Point important, il n’est pas possible d’accrocher des éléments directement sur les plaques de placo. Des cimaises ou l’utilisation de chevilles spécifiques résoudra cet inconvénient.
Enfin, la cloison pas chère fabriquée en plâtre est classique, modulable et s’adapte à toutes les situations, ou presque. Vous pourrez en choisir la teinte ainsi que celle de l’ossature mais la personnalisation ne peut guère être plus poussée.