5 conseils pour bien aménager l’open space de votre entreprise

L’open space représente un choix économique très intéressant pour les dirigeants d’entreprises : en effet, il permet de réaliser un gain d’espace conséquent. Pour autant, il ne faut pas négliger le confort des salariés et veiller à leur offrir un environnement de travail calme et agréable, favorable à la concentration, et qui permet de limiter le stress.

 1) Isoler les zones bruyantes et restreindre les va-et-vient

  • Dans un espace de travail, il existe toujours des zones plus bruyantes que d’autres telles que l’entrée, le coin café, les salles de réunion, les imprimantes, etc. En les isolant avec des cloisons pleines, vous éliminez la principale source de nuisances sonores.
  • Ces cloisons peuvent aussi être utilisées pour limiter les va-et-vient en canalisant le sens de circulation des salariés ou des visiteurs.

2) Choisir des matériaux adaptés qui absorbent les sons

  • Certains matériaux ont pour effet d’absorber en partie les sons aigus au lieu de les propager (les sons graves sont moins gênants). N’hésitez pas à vous orienter vers une isolation phonique pour le plafond et des cloisons acoustiques.
  • En posant une moquette épaisse au sol, plutôt que du linoléum ou du carrelage, vous masquez les bruits de pas qui sont une source de migraines pour beaucoup.

3) Concilier l’open space et le besoin d’intimité des salariés

  • Il est tout à fait possible de renforcer le sentiment d’intimité dans un open space, en séparant les bureaux par des mini-cloisons opaques ou par du mobilier de rangement.
  • Laissez vos salariés personnaliser et s’approprier leur espace de travail dans la limite du raisonnable (décorations discrètes, plantes vertes).
  • N’oubliez pas d’orienter les bureaux avec soin en évitant de les placer les uns en face des autres pour empêcher les contacts visuels et les distractions.

4) Mieux vaut un design doux et des couleurs apaisantes

  • Les couleurs des cloisons comme celles du mobilier doivent être les plus neutres possibles. Des tons pastels devraient satisfaire le plus grand nombre.
  • Si les bureaux rectangulaires sont moins encombrants et rendent l’agencement plus flexible, des meubles aux contours arrondis ont davantage leur place dans les salles de réunion afin d’inviter à la prise de parole et au dialogue.

5) Une bonne luminosité est primordiale pour le moral

  • Des études ont prouvé que le manque de luminosité avait un énorme impact sur le moral des salariés et sur le bien-être au travail. Une lampe sur chaque bureau est un impératif, en plus de l’éclairage principal au plafond.
  • En maximisant la diffusion de la lumière naturelle avec des cloisons vitrées ou semi-vitrées, vous luttez contre les risques psycho-sociaux tout en faisant des économies d’énergie !