Lutter contre le froid au bureau avec des cloisons isolantes

Il existe 2 solutions pour augmenter la température dans vos bureaux en hiver : chauffer d’avantage pour compenser le refroidissement de l’air ou lutter contre ce refroidissement venu de l’extérieur.

Différents types de cloisons isolantes ont été conçues pour répondre à ce deuxième objectif :

  • les contre-cloisons
  • les cloisons chauffantes

 

Contre-cloisons

Une contre-cloison est une paroi installée devant une autre, et séparée d’elle par un espace. Le simple fait de conserver de l’air captif entre les deux cloisons est déjà facteur d’amélioration de l’efficacité de l’isolation thermique.

Il également possible de combler l’espace entre un mur et une contre-cloison avec un isolant (de la laine de verre par exemple), pour un effet accru.

Notez cependant que la pose de contre-cloisons augmente l’épaisseur des murs et réduit donc l’espace disponible dans la pièce.

 

Cloisons chauffantes

Les cloisons chauffantes sont des produits encore nouveau sur le marché de l’aménagement et de l’isolation des locaux.

Voici 2 exemples de techniques émergentes :

  • la cloison calorifique : Serpentins chauffage

à l’instar d’un plancher chauffant, ce type de cloison isolante renferme dans une structure en mousse un serpentin à l’intérieur duquel circule de l’eau chauffée. Plus chers à l’achat qu’un radiateur, ces produits consomment au minimum 20 % d’énergie en moins par rapport à un chauffage traditionnel.


  • la cloison en briques de terre crue :

fonctionnant également sur la base d’un tuyau d’eau chaude traversant une paroi, cette cloison permet l’accumulation puis la diffusion douce et régulière et de la chaleur sur une longue durée grâce aux excellentes propriétés thermiques de la terre crue.